OÙ VAIS-JE?

Tout au long de l’atelier d’aide à la primo-insertion professionnelle , je cherchais à trouver la réponse à cet question…

Cette année, j’ai terminé ma première année en Master à l’École de Journalisme et de Communication d’Aix-Marseille. C’était une expérience culturellement et linguistiquement enrichissant, qui a non seulement contribué à mon éducation, mais a également élargi ma vision du monde. Bien que la majorité de mes cours aient été plutôt théoriques, un cours en particulier s’est distingué en nous assistant dans notre développement et insertion professionnel. Dans ce cours, nous avons été encouragés à réfléchir à notre ligne de vie afin de comprendre les décisions que nous avons prise, ainsi que d’examiner les événements de notre vie qui nous ont conduits à l’enseignement et à la carrière que nous allons poursuivre. Ce processus de réflexion sur nous-même a été très enrichissant dans la mesure où il m’a permis de disséquer mon passé afin de reconnaître les tendances qui se sont développées au fil du temps dans ma vie, menant au temps présent et à l’avenir. Par exemple, le tout premier souvenir que j’ai en tant qu’enfant est dans la voiture avec ma famille, en route au ballet Casse-Noisette pour Noël. Ma petite sœur et moi étions assises ensemble à l’arrière de la voiture. Le trajet était long et ma sœur s’est endormie, la tête baissée. J’étais très jeune et je ne comprenais pas encore la logistique du corps humain. J’ai commencé à craindre que la tête de ma sœur se détache de son cou, car elle pendait de manière très étrange. Afin de l’aider, j’ai soulevé doucement la tête de ma sœur, et je l’ai maintenue tout droite pendant le trajet en voiture afin qu’elle puisse dormir. En tant que grande sœur, je faisais toujours attention à mon frère et ma sœur, les aidant et les protégeant. Grace à cela, j’ai développé des compétences telles que le leadership, la persévérance et l’indépendance – ces caractéristiques me distinguent de mon frère et ma sœur.

Une photo rare de mon enfance que mon père a gardée. De Gauche à droit, c’est ma sœur, mon frère, ma mère et moi.

Parmi les trois enfants de ma famille, j’ai été le premier à partir à 17 ans, et le seul d’entre nous à voyager seul à l’étranger. Afin de vivre ces aventures personnelles, j’ai eu trois travails à la fois pendant mes études et j’étais donc très indépendante financièrement de mes parents. J’attribue la majorité des décisions de ma vie au fait d’avoir été l’ainée. Bien que cela m’ait inculqué les valeurs de serviabilité et de protection mentionnée ci-dessus, cela m’a également mené à solliciter l’approbation de mes parents. En tant qu’ainée, je voulais toujours être la meilleure et rendre fiers mes parents, c’est pourquoi j’ai développé une tendance à travailler avec ardeur et dévotion pour chaque tâche qui me sont confiées. Du secondaire à l’université, j’ai toujours été parmi les meilleurs athlètes et les meilleurs étudiants, cherchant toujours à donner l’exemple à mes frères et sœurs plus jeunes et afin d’obtenir la reconnaissance de mes parents. En tant qu’aîné, j’étais courageux et sociable – j’ai toujours voulu être la cheffe et être chargée de prendre soin de tout le monde lorsque mes parents étaient absents. Quand mon grand-père nous gardait après l’école, je me souviens qu’il disait toujours à mon petit frère et sœur : « Calme ! Arielle est la responsable ! ». En raison de cette responsabilité qui m’a été attribuée tout au long de mon enfance et de mon adolescence, j’ai développé des tendances à la recherche d’aventure et une absence de peur. Je me souviens un jour, à la fin de mon adolescence, je rentrais chez moi à pied suite à une soirée chez une copine et j’étais suivi par un homme. Je n’ai même pas hésité, j’ai fait demi-tour et je me suis dirigé directement vers lui pour lui dire qu’il me mettait mal à l’aise et qu’il ne devait pas suivre les filles qui rentraient chez elles, tard dans la nuit. Quand j’ai raconté l’histoire à mes parents, ils étaient effrayés : si l’homme avait porté une arme, je me serais mis en grand danger ! Je crois que ces situations m’ont conduit ici même dans ce cours, à l’étranger, loin de chez moi et toute seule, engagée dans une formation de deux ans dans une langue étrangère.

Une photo prise dans la même journée, mon père et moi coupons l’arbre de noël.

À la suite de cette séance de l’atelier d’aide à la primo-insertion professionnelle, j’ai immédiatement appelé mes parents pour leur dire ce que nous avions appris et leur demander leur avis sur mes choix de vie. J’ai expliqué que pour le projet final, je voulais illustrer mes choix de vie en photo, faisant le point sur tous les moments clé qui, tout au long de ma vie, m’ont conduit là où je suis aujourd’hui. Cependant, j’ai rapidement rencontré un problème : je n’avais aucune photo. Cet été, je n’avais plus d’espace de stockage sur mon ordinateur et par mégarde j’ai supprimé toutes mes photos d’aussi loin que je me souvienne. J’étais dévasté quand c’est arrivé, et je le suis aujourd’hui de ne pas pouvoir réaliser mon projet en photo. J’aurais bien aimé illustrer en photo tout ce que je viens d’élaborer, mais ce manque de photos à cause d’une erreur de ma part m’a ainsi appris une leçon sur mon développement personnel et professionnel. J’ai appris que nous commettons tous des erreurs et que, aussi dévastateurs qu’il peut paraître à l’époque, nous sommes toujours capables de les dépasser. Bien que notre passée influence notre présent et notre avenir, nos erreurs passées ne définissent pas qui nous sommes, ni qui nous allons devenir. J’ai aussi réalisé que lorsque nous rencontrons un échec, il est important d’aller de l’avant et de réfléchir à la meilleure solution possible. Mais surtout, j’ai appris que nous sommes une mosaïque d’expériences et que ce qui est le plus important ce ne sont pas les photos que nous avons prises pour capturer chaque instant, mais les expériences que nous avons vécues qui ont changé notre ligne de vie et perception du monde.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s